Rechercher dans ce blog

dimanche 28 septembre 2014

Les Aiglons de Nadia Coste (tome 1 de la trilogie Les yeux de l'aigle)

titre : Les aiglons (tome 1 de la trilogie Les yeux de l'aigle)
auteur : Nadia Coste
éditeur : Gründ poche
Roman jeunesse
nombre de pages : 160

4ème de couverture :
Cap'taine, Princesse, Boussole et Doudou sont pensionnaires aux Aiglons pendant que leurs parents travaillent en Afrique. C'est du moins ce qu'on leur a dit. Princesse découvre qu'ils sont en mission sur des bases secrètes dans le ciel. Et s'ils étaient en danger ?
"On ne peut faire confiance à personne. On va aller sauver nos parents tout seuls"

A lire absolument si on aime :
les "buddy stories", histoires avec un groupe d'amis comme héros
les aventures et l'action
A éviter si on cherche :
de la hard SF

l'avis du critique :
Voici un bon tome un pour une trilogie à partir de 9 ans, que j'ai lue avec grand plaisir le soir avec mon plus jeune fils (il faut que je me dépêche d'écumer le rayon jeunesse, il grandit vite !),
C'est une trame classique à la base : quatre enfants, dont une petite nouvelle qui arrive dans le pensionnat, construisent une amitié sous le signe de l'aventure. Le leader du groupe est une fille, Cap'taine, ce qui est très sympa et original. Pour autant les autres membres du groupe ne sont pas effacés et ont tous leur caractère bien trempé. La narration omnisciente nous projette tour à tour dans la tête de chaque enfant, ce qui permet au lecteur de bien comprendre où se situent les mystères.
Donc Anaïs, vite surnommée Princesse par Cap'taine qui a le don de trouver des sobriquets à tout le monde, leur apprend que leurs parents, qu'ils croient employés par une société d'extraction de diamants en Afrique, Adamantis, travaillent en fait sur une base dans le ciel. Des indices inquiétants laissent entendre qu'ils seraient en danger. Les parents de Princesse, en particulier, se sont fait recruter par Adamantis pour espionner les activités de l'entreprise pour le compte d'une association, 4D, dont les objectifs sont mal connus des enfants. Jusqu'au jour où ils découvrent le moyen d'aller voir la fameuse base dans le ciel...
Espionnage, action, danger, tous les ingrédients d'une histoire trépidante sont réunis. Le côté enfantin de Doudou, avec son petit cheveu sur la langue, vient dédramatiser certaines situations où on trouve les grandes peurs enfantines : devenir orphelin, être abandonné. Une très bonne lecture.

Le petit plus du livre :
Une touche de science-fiction sans complication permet d'ajouter du suspens supplémentaire à l'histoire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires :