Rechercher dans ce blog

samedi 31 décembre 2016

Bilan 2016, objectifs 2017

Il est de tradition de profiter de cette période pour dresser un inventaire de nos projets réalisés ou pas et décider ce que nous ferons de l'année suivante.

Voici mes résolutions 2016 et les résultats. Finalement, ce n'est pas si mal :

1)                  Finir Colonie(s) et le soumettre aux éditeurs
       C'est fait, du moins le tome 1, qui attend encore des réponses. Ecole de patience. Mine de rien, ça fait tout drôle de tenir une version reliée dans ses mains, même si ce n'est encore qu'une impression sortie de photocopieuse.
2)                  Commencer un autre projet : déjà, la suite de Colonie(s), ça sera pas mal.
      Fait aussi, j’ai commencé le tome 2 qui attaque par une série de scènes que j'espère percutantes (mais pas faciles à écrire). Toujours autant de plaisir avec ce projet.
3)                  Si vraiment je suis méga super balaise : Ressortir mon projet de série fantastico-chorégraphique.  (mais là, je n’y crois pas, les deux premiers points sont déjà énormes)
       Nan mais, ‘fallait pas rêver, non plus. Ce sera un texte coton à écrire, et il faudra que j'en retravaille le synopsis avant de me lancer : il tiendra de l'exercice d'équilibriste.
4)                  Faire au moins une relecture de roman pour un auteur
       Réussi, largement : Trois alpha-lectures de romans, plus des nouvelles et un autre début de roman (tout ceci mis bout à bout, j'ai dû travailler sur plus de deux millions de signes et pour cinq auteurs différents). J'apprends à chaque fois que j'ouvre le manuscrit d'un-e autre. Mais je vais ralentir fortement en 2017 parce que pendant que je fais ça, je ne travaille pas mes textes.
5)                  Attirer du monde aux Aventuriales !!!
       Réussi, mais bon, c’est un travail d’équipe donc je pense que je sucrerai l’objectif Aventuriales pour 2017. Il n’a finalement pas à figurer ici
6)                  Continuer à participer autant que possible au comité de lecture de Gandahar. C’est utile et formateur.
   Ah non, Là, si j’ai lu 5 nouvelles dans l’année, c’est le bout du monde. Je me désengage de cette partie pour l’an prochain, je n’y arrive plus
7)                  Continuer à NE PAS écrire de nouvelles… à part pour les 24h. Ca me bouffe trop même si ça me réussit pas mal. 
     Pas difficile de réussir ça. J’ai quand même fourni une nouvelle pour un projet secret, (qui sortira peut-être un jour)
8)                  Coté salons, limiter les déplacements au strict nécessaire/vital : Imaginales, Utopiales. Je vais de nouveau avoir besoin de temps pour moi, autant pour écrire que pour régler les questions administratives, organisationnelles et autres qui suivent un décès. Pas drôle, mais indispensable malheureusement.  
      Fait, je suis allée aux Imaginales, aux Utopiales, aux 10 ans de Cocyclics et c'est tout ! Du coup, j'ai dégagé le temps nécessaire à mes obligations et je suis en train de terminer de vider la maison de mes parents, les travaux de rénovation ont commencé. Je dis "Ouf", c'était un très gros morceau.

En publication, presque rien, à part la réédition de ma première nouvelle, Fers et Talons, dans le Gandahar hors série "Aventuriales". Une autre nouvelle devait sortir en 2016, qui attend depuis 2015, je commence à me dire que c'est mort pour elle... Plus que modeste, donc.

Pour 2017, mes objectifs sont simples mais ambitieux (à mon échelle)

1)      Finir le premier jet de Dans le cœur d’Eltanis pour fin mai. On parle d'un premier jet à 600 ksec minimum et de la conclusion de Colonie(s). Des fils narratifs à clore de façon satisfaisante pour mes personnages qui m'accompagnent depuis 4 ans (et pour certains bien plus encore). Comme il me vient de nouvelles idées chaque fois que je m'installe derrière mon clavier, je me demande si cet univers ne générera pas d'autres textes par la suite. 
2)      Le corriger et l’envoyer en relecture à mes alpha-lecteurs et lectrices (mettons en septembre) : j'aimerais que ce ne soit pas un monstre, et qu'il n'occupe pas plus de volume que son illustre prédécesseur (800 après corrections). Plus c'est gros, plus c'est long de travailler dessus (se le répéter comme un mantra)
3)      Commencer un autre projet quand je laisserai Eltanis se reposer : et là, j'ai de tout en rayon "envies" : de la série, du roman (en un volume !), en fantastique et fantasy. L'embarras du choix. Cependant, l'exercice est difficile pour moi car je ne sais pas alterner mon travail sur deux projets en simultané. Quand je suis immergée dans un monde, je n'arrive pas à zapper sur autre chose. Donc, pendant que je travaillerai sur ce nouveau projet, j'aurai tout intérêt à prendre de nombreuses notes car, au retour des relectures d'Eltanis, je repasserai dessus et je laisserai projet numéro deux en jachère.
4)      Aller aux Imaginales et à la Convention Cocyclics, et c’est tout, pour garder le temps d’écrire. Décision à double tranchant. Quand on écrit, on fait un travail solitaire et rencontrer celles et ceux qui font le même est une bouffée d'oxygène. Mais je vais quand même rester en retrait un an de plus. Il faut que je me crée une sorte d'amorce de textes, pour avoir des projets d'avance. Ils ne s'écriront pas tout seuls.
5)      Écrire une nouvelle (j’ai une idée que j’ai commencé de rédiger, cela ne devrait pas trop m’écarter de mes projets longs) : j'en ai relu le début hier soir et elle me plait bien. Du fantastique, ça fait longtemps que je n'en ai pas écrit et ça me manque.

A titre personnel, deux gros chantiers qui vont encore me demander du temps, mais vraiment sympas :
6)      Finir la rénovation et mettre la maison de mes parents en location. Voilà qui s'appelle le bout du tunnel.
7)      Rénover et aménager mon salon (et ma chambre, si on en a le temps.). Quand on est une famille de lecteurs, cela suppose de s'équiper en conséquence... (soupir) Autant j'arrive maintenant à me défaire des livres que je n'aime pas, autant je suis incapable de donner un ouvrage sous prétexte que je l'ai déjà lu (surtout s'il m'a plu). Dans la mesure où je n'ai jamais cessé de lire depuis l'enfance (j'ai beaucoup emprunté en bibliothèque à une époque), et où aujourd'hui j'achète tout ce que je lis, je vous laisse imaginer le nombre de mètre-cubes qu'il faut que je case.

 Je vais essayer de tenir mes résolutions et de faire de 2017 une année d'accomplissements après 2016 qui fut plutôt une année de fondations. J'aimerais aussi retrouver une forme physique qui me manque cruellement en ce moment. Question, là aussi, de volonté (et d'emploi du temps un peu moins bousculé, mon dernier trimestre 2016 a été très dur professionnellement). Allez, on y croit !

Je vous souhaite à vous toutes et tous, et à ceux que vous aimez, une très bonne année 2017 !!
PS : mon chéri de Woodcock m'a fait chiche de rajouter de le couvrir de bisous. Voici donc une résolution 2017 de plus (fastoche). :)



13 commentaires:

  1. Quel beau bilan, bravo ! Et de sages résolutions, tu as bien raison de te concentrer sur le tome 2 (bave d'envie). A l'année prochaine ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Amiral ! Oui, je pense que moins me disperser devrait m'aider à sortir ce texte plus vite et dans une version satisfaisante. Je l'ai repris hier soir et j'en avais des fourmis dans les doigts ! ^^ Bravo pour toi aussi, tu as eu une année magnifique (à commencer par ton petit trésor si beau et si éveillé)

      Supprimer
  2. Je vais dire comme mon camarade du dessus : un beau bilan. J'aimerais pouvoir dresser le même. J'ai été peu productif depuis 18 mois : j'ai seulement réussi à terminer une nouvelle pour un projet secret qui sortira peut-être un jour aussi (peut-être le même, d'ailleurs). Et édité une nouvelle dans la collection dont je suis responsable. C'est mieux que rien me diras-tu. On va essayer de faire mieux en 2017, malgré ma bestiole qui m'occupe beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais, la bestiole est d'une importance centrale ! Il ne faut pas regretter le temps passé auprès d'un petit, ça passe si vite... Moi, je suis une maman de déjà grands, ça n'a rien à voir. Il y a un temps pour tout, celui des enfants encore petits est très précieux et se savoure. C'est une grande année que 2016 pour toi ! A très bientôt !

      Supprimer
    2. Oh, mais je ne regrette rien du tout :) Je savoure. Comme tu le dis, ça passe si vite, je m'en rends déjà compte. Et même si c'est une bestiole qui dort peu, j'écris plus depuis sa naissance que durant la grossesse de ma chère et tendre... C'est pour ça que j'ai un certain optimisme ;)

      Supprimer
    3. Si tu arrives à écrire malgré l'arrivée de bébé, tu y arriveras toujours ! Bravo !

      Supprimer
  3. Ce sont de belles réussites pour 2016 je trouve, tu as accompli beaucoup, bravo! Plein de bonnes choses pour 2017, du bonheur, des belles rencontres, plein de ksec :) Je suis contente que tu aies décidé de terminer Colonie(s), c'est un très beau texte (en tout cas les extraits que j'en ai lu)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Florie, j'espère que nous mettrons ensemble des points finaux à nos projets de SF ! Réouverture des challenges le 7, je suis déjà au taquet ! ^^ Une très bonne année pour toi aussi <3

      Supprimer
  4. Beaucoup d'accomplissements en cette année et plein de bonnes choses pour la suite :-) Et que 2017 soit l'année de Colonies ! On attend, on attend et on croise.
    Y'aura le tome III de Nine dans les challenges cocy, comme ça tu connaîtras le fin mot de l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'espère bien mettre le nez dans la fin de Nine en 2017 ! Et ma foi, on verra bien ce qu'il adviendra de mon bébé...

      Supprimer
  5. Un bilan impressionnant, tu en as fait des choses en 365 jours avec seulement 24 heures par jour !°_° 2017 n'a qu'à bien se tenir ! Et je te souhaite, au passage, beaucoup de rires et de légèreté pour cette nouvelle année (et de finir Colonies !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh Siècle, je n'avais pas vu ton message ! Merci pour ces souhaits et tes paroles réconfortantes. J'espère que je finirai ce roman, pour l'instant ça avance, donc on y croit !

      Supprimer

Vos commentaires :