Rechercher dans ce blog

dimanche 11 septembre 2016

Aventuriales : flash sur les auteurs 9 : Brice Tarvel !



Les Aventuriales recevront aussi Brice Tarvel, un auteur aux multiples facettes !

Petite bio :
Brice Tarvel est né à Reims et réside toujours dans cette ville. Possédé dès le plus jeune âge par la passion de lire et d’écrire, abordant tous les genres ou presque, il a publié de nombreuses nouvelles dans divers magazines et anthologies, ainsi que de multiples scénarios de bandes dessinées, pour adultes ou pour la jeunesse. S’ajoute à cela près d’une trentaine de romans qui vont du thriller à la SF, en passant par le fantastique et la fantasy. Puisque, parallèlement, il s’attaque désormais à l’écriture des aventures de Bob Morane, on ne s’étonnera pas qu’il soit aussi l’auteur de récits inédits mettant en scène le célèbre Harry Dickson de Jean Ray.


Quel(s) ouvrage(s) proposeras-tu aux Aventuriales ?

Mes quatre Harry Dickson et les aventures de Morgane (Éditions Malpertuis)

L’Or et la Toise et sa suite Au large des vivants (Éditions Mnémos)

Les trois fascicules publiés au Carnoplast

Le Bal des iguanes et Dépression (Éditions Lune écarlate)

La Chair sous les ongles (Éditions Rivière Blanche)

Silence rouge (Trash Éditions)

Bob Morane – L’Idole viking (Éditions Ananké)

BD de la série Mortepierre (Éditions Soleil)

BD Boogy et Rana pour la jeunesse

Ainsi que quelques raretés…



Des thèmes de prédilection ?

La SF, le fantastique, le thriller, l’aventure, la fantasy. Je suis un touche-à-tout. Dans mes récits, on parle souvent de la pluie, de la forêt, des maladies.



Première fois en Auvergne ?

À Ménétrol et autour, oui.



Si tu étais un artiste du passé (écrivain ou autre), tu serais…

Georges Simenon ou Jean Ray.


Si tu étais un film…

Le Nom de la rose ou Jérémiah Johnson.


Si tu étais un personnage historique…

Avec l’âge, j’ai l’impression de le devenir (rire).


Et si tu étais un animal…

Un chien ou un corbeau.



Merci, Brice, pour tes réponses et à très bientôt à Ménétrol !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires :